DoctolibPrendre rendez-vous en ligne

Aujourd’hui plus que jamais, vous devez décider et agir, mettre vos pensées en mouvement, les traduire en comportements adaptés et fonctionnels dans cette situation si irréelle et pourtant nécessitant tant de changements (Confinement et déconfinement suite à la pandémie de Covid-19). Votre entreprise a besoin de vous pour l’organiser, l’adapter, la remettre en marche ou bien la maintenir à flot, la développer, la restructurer peut-être. La société demande à ses citoyens de s’engager dans la solidarité, faire des choix, appartenir à une communauté ou s’en détacher, s’affirmer, dire ce que l’on pense. Votre famille attend de vous de la douceur, de la patience, de la stabilité et de l’écoute. Cela fait beaucoup, vous pensez ne pas être toujours à la hauteur et c’est normal.

Vous ne savez pas comment faire pour ne pas vous laisser envahir et pour rester ancré(e), solide, présent ?

Vous recherchez des informations, mettez en place des activités, occupez votre temps en scrutant le moindre indice qui pourrait vous aider en ce moment à apaiser ce corps qui vous trahit et tremble, se crispe, vous fait mal, se fatigue. Votre corps vous parle, ça aussi c’est normal !

Rassurez-vous, vous êtes humain(e) !

Peut-être pourriez-vous trouver du calme en vous au lieu de le chercher à l’extérieur de vous ?

Et si vous viviez un peu plus dans votre corps, comment ressentiriez-vous les événements de vie ?

Et si vivre dans son corps, c’est être un peu plus conscient ?

Et si vous choisissiez de décider et d’agir « en conscience » ? Ce serait un peu comme si vous étiez vraiment présent au temps. Décider d’agir en conscience n’est-ce pas décider d’agir « en présence » ? En présence à toute chose de la réalité, de la matière, du concret, observer son environnement, les personnes, les sons, les représentations, les animaux, la nature, les systèmes qui vous entourent… mais aussi et surtout observer ce qu’il se passe à l’intérieur de soi ? que ce soit positif ou négatif…

Les corps et ses signaux

Le corps nous fait ressentir qu’il existe, qu’il est bien là, bien souvent lorsqu’il a mal, lorsqu’il souffre. Sinon, lorsque tout va bien, nous l’oublions, nous le délaissons, nous le rejetons même lorsqu’il nous agace, qu’il ne fait pas comme on le voudrait, lorsqu’il n’est pas assez beau, pas assez tonique, pas assez en forme, trop marqué par le temps, notre histoire. Il reflète qui nous sommes et comment est notre rapport à nous-même, aux autres, au monde.

Comment interpréter ces signaux ?

Le corps nous envoie des informations qu’il estime utiles, c’est ce qu’on appelle les émotions.

Une émotion est donc un message à la fois conscient (on s’en aperçoit) et physiologique (nous ressentons la joie lorsque notre visage est chaud, que nos yeux pétillent et que notre fréquence cardiaque s’accélère, que notre taux de cortisol sanguin notre pression artérielle augmentent dans notre corps prêt à bouger, agir…) qui nous conduit à nous adapter à une situation nouvelle (dans le cas de la joie, aller partager une réussite avec ceux que l’on aime par exemple, ou accepter une proposition, lancer un projet… ). Elles sont alors les bienvenues.

La réponse à ces émotions est automatique (système nerveux autonome) et corporelle (système sensoriel) : comment donc gérer ses émotions ? Doit-on d’ailleurs vraiment apprendre à les « gérer » ? Gérer ses émotions reviendrait à les occulter : est-ce cela le plus efficace ? non cela voudrait dire que vous refuseriez l’information que le corps vous envoie et que vous ne sauriez pas comment agir ou quoi décider parfois … vous ne faites jamais cela, n’est-ce pas ?  Je plaisante, c’est ce que nous faisons toutes et tous au quotidien et c’est pour cela que nous ruminons, que nous dormons mal, que nous sommes tristes pendant des mois, des années, que la joie nous fait parfois nous précipiter, que la colère ne passe pas, que nous accumulons des kilos émotionnels etc. !

L’écoute du corps, plus importante que jamais

Questionner son corps, c’est dans un premier temps, être présent à lui, lui laisser de l’espace dans nos vies, du temps. Ralentir, s’arrêter quelques minutes, voire même quelques secondes au début, et accueillir les messages du corps, observer. Un peu comme si vous écoutiez ses sons, comme si vous ressentiez vos sensations, comme si vous goûtiez le goût de votre salive dans votre bouche, comme si vous perceviez votre grain de peau… comme si vous vous reconnectiez à vos 5 sens, une sorte de méditation permettant la sagesse naturelle du corps.

Et ensuite, laissez l’émotion aller vers l’endroit où elle doit se rendre.

Emotion en latin vient de « ex movere », « aller à l’extérieur, aller vers », le corps en mouvement : une émotion entraîne donc un comportement. Si vous n’écoutez pas votre corps, le comportement sera forcément inadapté ou en tout cas, déconnecté, il manquera une information, et pas des moindres : l’émotion donc le message ne sera pas délivré. En revanche, si vous l’écoutez, il y a de fortes chances pour que vous décidiez avec discernement et intuition et que vous agissiez ensuite avec plus de cohérence, de sens, de bienveillance envers vous-même.

Je m’explique.

Photo by Kal-visuals on Unsplash

Questionner ses besoins, accueillir ses émotions avant de décider, d’agir

Exemple de la prise de parole en public

Vous vous êtes disputé avec votre épouse ce matin avant de partir au travail et vous ressentez de la colère mais vous ne savez pas bien pourquoi. La colère est là, vous partez précipitamment, votre rythme cardiaque accélère, vous sentez des tensions dans votre corps, l’émotion persistent et vous vous dites « non, c’est bon, c’est terminé, je me mets en mode warrior maintenant ». La colère reste présente en vous car elle n’a pas été désamorcée ou bien peut-être parce qu’elle est la résultante d’une colère accumulée, d’un certain orgueil (qui consiste à ne pas se remettre en question avec une attitude de victimisation. L’orgueilleux n’est jamais créateur, ce n’est jamais de sa faute).

Sachez que 5 minutes de colère = 5 heures de cortisol dans le sang avec pour effet des défenses immunitaires affaiblies considérablement et un état de fragilité émotionnelle (hyper-réactif, agressif, à fleur de peau), entre autres.

Donc, votre coup de gueule à 8h ce matin reste dans votre corps jusqu’à 13h. Or, vous avez une présentation importante à faire face votre boss à 10h et vous perdez tous vos moyens, vous ne trouvez plus vos mots, votre prise de parole est catastrophique.

En plus, le cortisol, même s’il est très utile ponctuellement, lorsqu’il perdure en vous, :

  • Stocke les graisses, favorise la prise de poids
  • Monte dans le cerveau et attaque les cellules de l’hypothalamus et du thalamus : tout ce qui permet de réguler et de prendre du recul
  • Sans parler à long terme des problématiques cardiovasculaires, cancers et maladies dégénératives

« Je ne veux pas être cette personne-là ! je décide de changer de cap ! Je décide d’être qui je veux être maintenant. Je décide de prendre soin de moi. »

Astuces simples et efficaces

Pratiquez la communication non violente, reformulez en utilisant le « je » pour ne pas lui envoyer votre colère, seulement lui exprimer, lui expliquer. La respiration abdominale est alors un allié essentiel : cerveau et intestins communiqueront mieux (70% de la sérotonine, neurotransmetteur du bien-être, de la prise de distance est fabriquée dans les intestins). L’alimentation et la micronutrion, la sophrologie psycho-comportementale, l’hypnose sont aussi des pistes à explorer pour vous.

Photo by Kane-reinholdtsen on Unsplash

Le chef d’entreprise est tel un sportif de haut niveau

Il doit se préparer à prendre des décisions à la fois stratégiques et humaines pour que ce soit supportable, acceptable, pour lui (agir et décider au plus proche de ses valeurs – humanisme, bienveillance, action…) et pour les autres. Dans quelle configuration un être humain peut-il se mettre pour affronter de telles situations ? Quel habit peut-il revêtir pour à la fois, se protéger et agir en conscience ? La présence au corps est essentielle et là encore seul le souffle est disponible à tout moment. Il n’est pas question de prévoir une séance de yoga en pleine réunion bien que celle-ci peut être bénéfique en amont, comme la pratique d’une activité sportive quelle qu’elle soit. Quel outil est à sa disposition là tout de suite, face à une assemblée d’administrateurs, de cadres ou d’employés à qui il va devoir annoncer une restructuration ? Parce que c’est dans de tels moments que le corps et le mental doivent cohabiter.

Astuce

Une minute de cohérence cardiaque avant d’entrer en scène pour diminuer la pression artérielle, se connecter à soi mais aussi aux autres. Associer le souffle à une visualisation adaptée à la situation et là chacun peut y voir ce qui lui fait écho (d’où l’intérêt dans l’accompagnement de s’adapter à l’histoire de la personne, à ses références, ses croyances fonctionnelles) : pour certains, tel un chirurgien, le chef d’entreprise effectue une opération à cœur ouvert et repart satisfait d’avoir sauvé un être humain, prêt à l’annoncer à la famille, d’autres fois, l’opération ne se passe pas bien mais était nécessaire et le discours adapté, clair, bienveillant et concis s’imposera. Les ajustement pour faire perdurer une PME s’apparente à de la chirurgie de précision : connaissances, expérience et intuition.

Respirer et prendre du recul grâce à la cohérence cardiaque. Stéphanie Guiberteau vous apprend à utiliser votre souffle pour développer votre intuition.
Photo by Prince-akachi on Unsplash

L’outil incontestable de la cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque est essentielle dans la prise de décision : elle permet de développer l’intuition, cette chose étrange qui s’impose à vous telle une lumière qui s’éclaire soudain. Cela n’est possible que si l’on pratique la connexion au corps quotidiennement, pas seulement lorsqu’on en a besoin, ce serait trop beau !

La cohérence cardiaque est une pratique induisant un état d’équilibre physiologique (homéostasie ou équilibre des constantes sanguines, pression artérielle, fréquence cardiaque…), physique (bien-être général, diminution de l’âge biologique…), mental (prévention du burn-out, de la dépression…) et émotionnel (régulation des états d’humeur, recentrage, ressourcement). Pour être efficace, elle exige régularité et capacité devenir acteur de sa vie plutôt que spectateur.

Pour en savoir plus, lisez mon article : http://merveilleusementbien.com/pratiquer-la-coherence-cardiaque/

C’est alors que l’intuition se développe au fil des mois, des années. Associée à l’expérience, à la raison,   l’intuition (encore appelé l’instinct ou Insight), devient un outil puissant dans la vie de tous les jours, vous permettant d’être au plus près de ce qui pourrait être bon pour vous, vos projets tant personnels que professionnels.

Faire des choix est la base de notre vie : avancer, se faire confiance, faire confiance en nos intuitions, à nos émotions, à notre corps.

A lire…

Livres

Cohérence cardiaque 365 du Dr David O’Hare 

Intuitions du Dr David O’Hare et du parapsychologue Jean-Marie Phild

Articles : https://www.thierrysouccar.com/bien-etre/info/dr-ohare-comment-augmenter-les-capacites-intuitives-314

Les réactions face à la COVID-19 sous l’angle des biais cognitifs : https://www.vidal.fr/actualites/24842/les_reactions_face_a_la_covid_19_sous_l_angle_des_biais_cognitifs/

DOSSIER « L’INTUITION » dans Psychologies Magazine de mai 2020 – pages 64 à 83

et bien d’autres…

Bonne lecture !

Stéphanie GUIBERTEAU

Stéphanie GUIBERTEAU

Diététicienne & sophrologue psycho-comportementale à BIDART (64 - Pays Basque), à distance et à domicile. Je vous accompagne vers un mieux-être corporel au quotidien, avec écoute et bienveillance. En stimulant vos ressources, vous reprenez confiance en vous : votre image corporelle s'améliore et vous devenez la personne que vous voulez être. Les outils proposés sont divers et les séances à la fois dynamiques et propices à l'introspection. Au plaisir de vous accompagner vers VOTRE solution.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.