8 bons plans pour préparer votre peau au soleil

des astuces pour préparer sa peau au soleil en la nourrissant de l'intérieur et de l'extérieur

Vous avez besoin de sentir le soleil sur votre peau pour être joyeuse et pleine d’entrain ! Et c’est ainsi qu’est synthétisé 80% de la vitamine D (lisez mon article sur cette vitamine » bonne mine »), essentielle à l’absorption du calcium bon pour nos os, nos dents, nos cartilages… et la bonne humeur. Mais avant d’exposer votre peau, quelques conseils s’imposent pour ne pas vous retrouver rouge écarlate dès les premiers rayons ou avec des tâches disgracieuses sur le visage !

Séduire fait partie de la relation sociale et le bronzage est un accessoire hyper sexy de l'été : à consommer avec modération !

Photo by Yoann Boyer on unsplash

Votre objectif : avoir une jolie peau, fraîche et lisse, dorée et douce pour avoir bonne mine et séduire et se sentir plus en beauté. Le bien-être est un état physique et psychologique recherché naturellement et la séduction fait partie du jeu relationnel de la vie sociale. Alors ne vous en privez pas, mais en respectant quelques principes de base.

Ces conseils s’appliquent aux femmes tout autant qu’aux hommes !

Protéger et prendre soin de sa peau dès le plus jeune âge préviendra le vieillissement précoce, les maladies cutanées (acnés, zona, dermatite …cancer de la peau), les tâches disgracieuses, et développera en vous, un sentiment de mieux-être vivifiant et dynamisant qui reflètera votre santé dans son ensemble.

 

La peau, un organe à part entière

La peau, une barrière physique

La peau est l’interface entre l’environnement extérieur et notre monde intérieur : elle protège notre corps des rayons du soleil, des infections par cicatrisation ainsi que de la pollution.

Elle est constituée de trois compartiments :

  • La couche superficielle : l’épiderme
  • Juste en dessous se situe le derme: lieu de renouvellement des cellules mortes ou abîmées
  • Le tissu épais qui amortit les pressions exercées sur la peau et régule sa température, c’est l’hypoderme. Il est présent principalement au niveau des fesses et des talons
Comment est constitué notre peau ?

Schéma de la peau

Notre peau, avec ses glandes sébacées et sudoripares, ses capillaires sanguins, draine les déchets, sécrète des hormones, synthétise des vitamines, des minéraux, et respire.

Les pores servent à récupérer l’oxygène de l’air et à l’inviter jusque dans vos cellules. Leur obstruction par de la saleté ou des impuretés entraverait le bon fonctionnement de votre organisme et entraînerait un vieillissement cellulaire précoce visible. Un médecin, en un coup d’œil, remarque votre hygiène de vie à l’état de santé de votre peau.

Alors, vous êtes prêt à prendre soin de votre peau ?

Rien de plus beau que la beauté au naturel.

Photo by Jairi Alzate on unsplash

Et elle respire

Nous pouvons passer plus d’un mois sans manger mais impossible de nous passer de respirer plus d’une minute ! Cette fonction vitale est le plus souvent associée aux poumons, mais ils ne sont pas les seuls à absorber l’oxygène qui va ensuite servir à créer de l’énergie dans vos cellules. Notre enveloppe corporelle, la peau, est le second organe de la respiration.

Mettez votre peau le plus souvent possible en plein air, dynamisez-la en la massant, en la frictionnant avec des huiles, des crèmes adaptées. Notre peau a besoin d’être stimulée : bains chauds, jets d’eau froide, transpiration par le sport pour éliminer les toxines, les déchets et les impuretés. Bref, vous devez la faire vivre !

Réapprendre à respirer est donc essentiel à la vie.

Apprendre à respirer pour réapprendre à vivre et stimuler nos cellules

Réalisation merveilleusementbien.com

La respiration assure l’apport en oxygène à l’inspire et rejette le dioxygène à l’expire. L’oxygène est transporté via la circulation sanguine à toutes les cellules de notre corps qui l’utilise chaque seconde pour faire de l’énergie, participer aux différents métabolismes de votre corps vivant.

Lorsque l’on manque d’oxygène, un processus anaérobie (sans oxygène) se met en place entraînant :

  • Une acidification de l’organisme,
  • Des métabolites incomplètement oxydés
  • Une accumulation de molécules toxiques au niveau local (crampes musculaires, courbatures) et au niveau général (épuisement, lésions cellulaires et tissulaires, troubles du système nerveux)
  • Un ralentissement de vos métabolismes (réactions chimiques permettant la vie) et l’énergie vient à manquer

Le cœur et le système nerveux sont les plus vulnérables à l’hypoxie : vous comprendrez que l’organisme se met alors en situation de stress qui provoque des céphalées, de l’excitabilité, des altérations des capacités cognitives, des troubles de l’attention et du jugement et j’en passe !

 

Emotions et sens

La peau reflète nos émotions, nos ressentis, notre bien-être.

Photo by Yoann Boyer on unsplash

Votre peau est aussi le reflet de vos émotions : lorsque vous frissonnez, c’est que vous avez froid ou peur, lorsque vous transpirez, la chaleur s’évacue de vos pores, les rougeurs peuvent montrer une timidité exacerbée…

Notre peau nous permet de ressentir le contact avec l’autre, de nous connecter à l’autre par le toucher, un sens particulièrement développé chez les personnes ayant perdu la vue.

Prendre soin de notre peau en l’aérant, en la vivifiant, en la nourrissant correctement, en la dorlotant, optimise ses fonctions d’épuration, d’échanges et d’absorption d’oxygène.

Observez maintenant votre peau et faites le point sur sa santé : pensez-vous être assez attentif à elle ?

 

8 bons plans pour préparer votre peau au soleil

  • Nettoyer votre peau

Nettoyer sa peau fait partie de votre hygiène au quotidien et entretien votre peau, lui permettant de bien respirer.

Photo by Icons8 Team on unsplash

Préparer sa peau au soleil implique une hygiène rigoureuse tout au long de l’année : à l’eau micellaire au pH physiologique, crème, mousse lavante spéciale visage sans alcool et sans savon, la peau a besoin d’être débarrassée matin et soir des impuretés (sébum, pollution, toxines) accumulées dans nos villes et nos campagnes, des cellules mortes issues de son renouvellement, de la transpiration qui bouche les pores et l’empêche de respirer.

Notre peau respire c’est pour cela que l’entretenir est primordiale pour son équilibre ainsi que pour la santé du corps dans son ensemble. Elle représente la porte d’entrée principale aux agressions de l’environnement.

Pensez à vous démaquiller tous les soirs pour prévenir les rides et les imperfections suite au dessèchement cutané. Votre teint sera ravivé et votre peau retrouvera son éclat naturel.

 

Prendre soin de sa peau est un acte d'amour et de respect envers soi-même

Photo by Hanna Postova on unsplash

Hamman ou sauna ?

Issus des thermes romains et appréciés par la suite par de nombreuses populations orientales, le hammam désigne à la fois le lieu et le procédé. La chaleur (entre 40 et 50 °C) humide du Hamman :

  • Décongestionne les bronches
  • Détend les muscles surtout après un effort sportif intense
  • Favorise le sommeil par son effet relaxant
  • Favorise la transpiration, éliminant les toxines accumulées sur la peau

Le Sauna trouve ses origines Finlande. La chaleur (70 à 100°C) sèche du sauna :

  • Améliore les douleurs articulaires
  • Favorise la sudation, éliminant les toxines accumulées sur la peau

Vous pouvez aussi faire bouillir une casserole d’eau et placer votre visage au dessus sous une serviette une dizaine de minutes : vos pores se dilatent et vous pouvez assainir votre peau en la débarrassant de son sébum à l’aide d’un masque à l’argile.

Ces pratiques sont très agréables et bénéfiques pour le corps et la peau qui s’en trouve ravivée et nettoyée en profondeur. Elle est par contre déconseillée aux personnes souffrant d’hypotension ou ayant des problèmes cardiaques, après un repas en phase de digestion (et encore moins après consommation d’alcool), aux personnes ayant des affections dermatologiques.

… couplé au gommage

L’exfoliation douce (massage doux et circulaire pour relancer la circulation sanguine) avec micro-grains, à réaliser une fois tous les 15 jours, même en été : votre bronzage durera plus longtemps.

Pour les peaux plus épaisses, le savon noir ou les gommages à grains plus gros apporteront douceur et éclat à votre peau.

N’oubliez pas le visage et profitez pour vous massez et stimuler les muscles faciaux. Quelques petits tapotements pour relancer la micro-circulation et voir vos joues redevenir roses et toniques.

 

  • Apprenez à repérer les substances chimiques

Certaines molécules chimiques sont toxiques ou nocives pour notre corps et notre peau en est une vitrine. Lisez la liste d’ingrédients et essayez de retrouver certains noms à éviter ou bien prenez conseil auprès d’un spécialiste : votre pharmacien, votre diététicienne, votre médecin, votre dermatologue. Cela vous évitera des erreurs dans vos choix de produits cosmétiques ou alimentaires et en plus, les conseils seront adaptés à vos besoins et à votre type de peau, ne vous en privez pas !

 

Les allergènes

Repérez les allergènes dans les produits cosmétiques (conservateurs, filtres solaires, parfums, la méthylisothiazolinone ou MIT, l’oxybenzone, les huiles essentielles) mais aussi dans la nourriture. Un allergène alimentaire est une substance qui déclenche une allergie, ensemble de réactions du système immunitaire de l’organisme à la suite d’un contact, d’une ingestion, voire d’une inhalation.

14 allergènes alimentaires ont été recensés par la DGCCRF : arachides, céleri, céréales contenant du gluten (blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut), crustacés, fruits à coque, graines de sésame, lait (lactose), lupin, mollusque, moutarde, œufs, poissons, soja, sulfites (et anhydrides sulfureux).

 

Les perturbateurs endocriniens

Définition de l’Organisation Mondiale de la Santé : « Un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange de substances, qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce fait induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous)- populations ».

Ils peuvent être d’origine naturelle (hormones et phytoestrogènes) ou artificielle et se retrouvent jusque dans nos pots de crème. Pour n’en citer que quelques- uns :

  • Le Cyclopentasiloxane diméthicone : présent dans les shampoings
  • Le Triclosan : antibactérien utilisés souvent dans les savons, déodorants, dentifrices
  • L’Hydroxyanisole butylé ou BHA : vous les retrouverez dans les maquillages
  • Les Phtalates : agents fixateurs dans les vernis, les parfums, les laques
  • Le Nonylphénol : agent émulsifiant incorporé dans les gels douches, shampoings, nettoyants visage
  • Le Résorcinol : agent dépigmentant préféré des colorations pour cheveux
  • Le Lilial : agent aromatique des eaux de toilette et crèmes à note florales
  • Le Benzophénone : filtre ultra-violet des protections solaires

Controverses scientifiques et principe de précaution

Malgré de nombreuses controverses, l’altération de la fertilité, le ralentissement de la croissance et du développement, la perturbation des métabolismes préoccupent les organismes publics de santé (Ministère de la Santé, l’Anses) et la sphère scientifique, parce qu’on les retrouve tout aussi bien dans nos maquillages, que dans notre alimentation, les médicaments, des objets de consommation courante l’environnement en général (eau, air, poussières).

L’effet dose semble rassurer les autorités scientifiques : une exposition à un faible niveau de concentration ne serait pas nocive pour l’être humain mais là encore, cela dépend des moments de vie. Le fœtus, les enfants et les femmes enceintes seraient plus sensibles aux expositions variées des perturbateurs endocriniens présents dans notre vie au quotidien.

Donc, encore une fois, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien pour tout achat cosmétique !

 

Les Parabens

Quant aux Parabens (issus du composé chimique : acide parahydroxybenzoïque), ce sont « des conservateurs à large spectre chargé de détruire de nombreux germes (bactéries, moisissures et autres champignons) qui peuvent se développer dans toute formule où se trouve le couple eau-huile » d’après la directrice de recherche de Caudalie. Autant dire qu’ils sont présents dans la majorité de nos cosmétiques et dans certains yaourts pour leurs propriétés antibactériennes et antifongiques. Aucune étude scientifique n’a vraiment à ce jour démontré le lien de cause à effet entre Parabens et cancer du sein ou fertilité, mais sa capacité à franchir la barrière cutanée inquiète.

Que choisir ?

Caudalie et bien d’autres ont opté pour du « Sans Parabens » soit dans une optique marketing, soit par principe de précaution.

Sinon préférez les tubes ou flacons airless à pompe qui ne permet pas le contact de l’air avec le produit et évite ainsi toute introduction de germes !

Attention également à l’engouement pour les produits bio qui utilisent très souvent des huiles essentielles, pas anodines et parfois très dangereuses, qui ne conviennent pas à tout le monde en fonction de la tolérance personnelle et des pathologies individuelles (contre-indications connues : hypertension et romarin, maladies rénales et genévrier, traitement pour la thyroïde et pamplemousse, maladies respiratoires etc.) et encore moins aux enfants de moins de 3 ans (par précaution, évitez avant 10 ans toute tentative) ou aux femmes enceintes ou allaitantes, et même les animaux : demandez conseil à votre pharmacien.

Hydrater sa peau, boire de l'eau, et utiliser des crèmes hydratantes

Photo by Asaf R on unsplash

  • Hydratez-la

Pour régénérer les cellules de l’épiderme (couche superficielle de la peau formée de cellules mortes constamment renouvelées, on dit que la peau desquame), rien de mieux que de boire 1,5 à 2 litres d’eau pure par jour.

Appliquez également une crème hydratante pour la nourrir et former un filtre protecteur des agressions extérieures ainsi qu’un spray d’eau riche en oligo-éléments spécifique sur votre visage.

 

  • Nourrissez votre peau

En appliquant régulièrement des masques adaptés à votre type de peau, mais surtout en adaptant votre alimentation : équilibrée et variée, en limitant le sucre, le gras saturé et les céréales raffinées (riz blanc, pâtes) et en privilégiant les légumes (à volonté si ils sont assaisonnés avec des huiles végétales de qualité et en quantité maîtrisée), les fruits (3 portions maximum par jour), les viandes maigres, les volailles sans peau, le poisson, les légumineuses, les graines germées et graines oléagineuses non grillées non salées et bio.

Votre peau déteste :

  • le sucre blanc raffiné consommé en excès que l’on retrouve en glucose dans le sang. Ce dernier, pour pénétrer dans vos cellules, a besoin d’une hormone, l’insuline, qui est alors produite en continue et provoque une inflammation. Votre peau souffre et se ride.
  • Les acides gras saturés. Des petits boutons gras apparaissent sur votre visage ? Vous avez abusez de Junk-food à coup sûr et vous manquez de vitamines et d’anti-oxydants qui aideraient vos cellules à produire du collagène et de l’élastine. Résultat : une peau grasse, grise et molle. Préférez les fruits, les graines oléagineuses et les légumes à un burger-frites ou un sandwich avec plein de sauce mayo.

Votre peau a besoin de :

Les légumes apportent des fibres à l'organisme qui le nettoient et l'aide à évacuer les déchets

Photo by Josh Bean on unsplash

 

Légumes, les condiments, les épices

L’artichaut par exemple stimule le foie et améliore sa capacité détoxifiante. Résultat : une peau plus pure.

Les légumes crucifères (brocoli, choux etc.) contribuent à atténuer l’hypersensibilité de certaines peaux, tout comme l’ail, les oignons, le gingembre, le curcuma.

 

Protéines animales (viande, poisson, œuf, fromage) et végétales (légumineuses, soja, tofu)

Vous savez que notre corps ne peut pas fonctionner sans enzymes, véritables catalyseurs de réactions chimiques essentielles au fonctionnement de votre organisme.

Leur rôle de soutien des tissus grâce au collagène vous permettra d’avoir un visage tendu et repulpé : les oeufs, très riches en lutéine, boostent la production d’élastine.

L’hémoglobine est la protéine de notre corps la plus connue : en consommant des protéines, l’oxygène circulera beaucoup mieux.

Vitamines

La vitamine A protège votre peau et préserve votre beauté en assurant souplesse et hydratation des tissus. Les abricots secs sont particulièrement riches en pro-vitamine A (ou Bêtacarotène) : la vitamine qui prépare la peau au soleil et donne bonne mine.

La vitamine C pour redonner du peps et de l’éclat au teint au printemps : consommez des petits fruits rouges tels que la myrtille et le cassis, ou bien des agrumes, du kiwi, du persil, du chou.

La vitamine E a une action antioxydante : elle aide votre peau à combattre les radicaux libres (molécules agressives lorsqu’elles sont en excès) issus du stress, de la pollution, du tabac, de l’alcool, du soleil, des médicaments à haute dose. Vous en trouverez dans l’huile d’olive, les amandes.

Oligo-éléments

Le Cuivre a des propriétés anti-inflammatoires et anti-infectieuses.

Le Zinc protège le système immunitaire.

Le Soufre résout les dysfonctionnements hépato-biliaires.

Le Sélénium des noix, des graines et des céréales complètes pour protéger les membranes cellulaires contre l’oxydation provoquée par les radicaux libres.

 

  • Privilégiez une alimentation riche en omégas 3

Les poissons gras sont très riches en omégas 3 essentiels au bon fonctionnement de nos membranes cellulaires.

Photo by Jeremy Stewart on unsplash

L’acide alpha-linolénique, acide gras polyinsaturé essentiel (AGPI ou AGE) est l’oméga 3 nécessaire au bon fonctionnement de vos cellules et de leurs échanges de part ses propriétés anti-inflammatoires.

Vous en trouvez dans les huiles de colza, de noix, de chanvre, de soja, de lin, les graines (graines de Chia par exemple), les poissons gras (à consommer 2 fois par semaine) tels que les sardines, le maquereau, le hareng, le thon, le saumon, la truite, l’huile de poisson et également dans certains végétaux comme la mâche et le pourpier (saison de consommation : le printemps).

Deux autres omégas 3

Cet acide gras indispensable est le précurseur des 2 autres omégas 3, eux aussi essentiels au bon fonctionnement de votre organisme :

  • la DHA (acide docosahexaénoïque ou acide cervonique) : favorise l’intégrité des fonctions cérébrales, la transmission de l’influx nerveux et la vision. Vous trouverez cet oméga 3 dans les poissons et les algues.

Attention : ne confondez pas DHA et DHEA car ce n’est pas du tout pareil ! La DHEA étant une hormone réputée pour ses effets antivieillissement très controversés.

  • l’EPA (acide eicosapentaénoïque) : combat l’inflammation, comme la DHA.

Pour plus de conseils d’utilisation de ces aliments, n’hésitez pas à demander conseil à votre nutritionniste.

 

  • Un complément alimentaire de choix

Une astuce beauté, la levure de bière, composée de vitamines du groupe B (B1, B2 et B9) et de vitamine E, la levure de bière est excellente pour la peau, les ongles et les cheveux. Ce sont surtout les vitamines B2 et B9 de la levure de bière qui interviennent dans la santé et la beauté de la peau, la vitamine B9 contribuant à la régénération des cellules.
Dosage habituel pour adultes
En comprimés : 3 comprimés à prendre 3 fois par jour
En paillettes : 2 g de levure de bière 3 fois par jour.
Les résultats sont visibles au bout de 3 mois de cure.

Vous trouverez aussi les omégas 3 en complément alimentaire si vous pensez ne pas consommer assez d’aliments intéressants.

  • Soyez zen

Votre peau est aussi très sensible au stress répété et non ou mal géré : il accélère le vieillissement cutané même si ce dernier est inéluctable. Ce stress oxydant (ou oxydatif) est accusé d’être à l’origine de nombreux désordres métaboliques et maladies chroniques. Son principe d’action est le suivant : les radicaux libres en excès se retournent contre votre organisme lésant et déprogrammant ses structures cellulaires et votre ADN lui-même.

Restez zen et combattez le stress oxydatif : ralentissement du processus de vieillissement cellulaire et équilibre mental et émotionnel.

Photo by Chan on unsplash

Une des solutions pour retarder au maximum le creusement des rides est de traiter le problème à la source en :

  • Optant pour une alimentation riche en anti-oxydants (demandez conseil à votre nutritionniste)

et

  • Gérant ce stress répété par des séances de relaxation, de sophrologie, de méditation, de yoga. La remise en question psychologique permet de s’interroger sur ce que l’on souhaite réellement et de se projeter positivement vers un futur stimulant en donnant du sens au moment présent.

 

  • Règles d’exposition à respecter

Rien de tel qu’un bain de soleil sur la plage ou au bord d’une piscine, ou encore à la terrasse d’un café ! Oui mais avec parcimonie.

L’exposition aux rayons UV (ultra-violets) est un facteur de risque de cancer de la peau, en pleine augmentation depuis 1980. Les messages de prévention et les journées de sensibilisation pour un dépistage précoce des mélanomes par le syndicat des dermatologues ont entraîné une légère baisse ces dernières années.

Mettre un chapeau, des habits corrects et de la crème solaire pour se protéger du soleil : bon sens et jugeote

Photo by Ben White on unsplash

Le bon sens de nos grands-parents

Je suis méditerranéenne et jamais, mes grands-parents ne nous ont autorisées ma sœur et moi à aller nous baigner après 11 h le matin et avant

16 h l’après-midi ! Quel bon sens ! Les risques surviennent bien entendu lorsque le soleil est au zénith c’est-à-dire lorsque votre ombre est plus courte que votre corps.

En dehors de ces créneaux, portez T-shirt et chapeau et appliquez une crème solaire indice 50 (toutes les 50 minutes) pour éviter les coups de soleil, responsable des mélanomes (cancer de la peau).

 

Prendre soin de sa peau et s’octroyer un moment à soi quotidiennement ou même de manière plus espacée mais régulière est un acte d’amour envers soi-même. Se faire du bien, se retrouver seul avec son corps, s’observer, se masser, se faire belle ou beau est un vrai plaisir. Les sens sont alors en éveil et la pleine conscience s’opère : rien de mieux pour profiter du moment présent.

Soyez merveilleusement bien avec votre corps et observez votre peau !

Si l’article vous a apporté des informations ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre. A très vite !

Profiter du soleil : quel bonheur !

Photo by Rutger Geleijnse on unsplash

 

Partagez !
Stéphanie GUIBERTEAU
 

Diététicienne nutritionniste diplômée, BIDART (64 - Pays Basque). J'accompagne les femmes et les hommes vers un mieux-être au quotidien, avec écoute et bienveillance. Je vous aide à révéler vos ressources émotionnelles et à prendre confiance en vous afin que vous soyez merveilleusement bien dans votre corps, dans votre esprit et avec les autres. J'ai hâte de vous rencontrer !

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 2 commentaires