fbpx

6 conseils pour retrouver sa ligne en 2 mois après une grossesse 

J’ai pris 11,7 kilos pendant ma grossesse.

En sortant de la maternité, j’avais déjà perdu 6 kilos : le poids du bébé (3,1 kg et du placenta), il en restait 6. Maintenant, c’était à moi de mobiliser le peu de force qu’il me restait pour retrouver ma silhouette fine et élancée d’avant. Deux mois après, plus aucun kilo à perdre ! Photos à l’appui !

  

Voilà les 6 règles que je me suis imposées afin d’atteindre mon objectif et que vous allez vous aussi respecter si vous voulez avoir les mêmes résultats que moi :

Conseils n°1 : Engagez-vous publiquement

J’avais fait un pari avec un des garçons de mon conjoint, Vincent, que je ne dépasserai pas les 12 kilos durant ces neuf mois. Il ne me croyait pas car je suis de nature gourmande. Et pourtant, le fait de m’être engagée vis-à-vis de lui et sous le regard amusé de son père et ses deux autres frères, m’a boostée comme jamais je ne l’ai été. J’ai mis tout en œuvre pour ne pas dépasser ce poids et pour les perdre en moins de 2 mois. Paris gagné !

Conseil n°2 : Gardez la même hygiène de vie que pendant ma grossesse : ne vous jetez pas tout de suite sur les aliments « interdits » des neuf derniers mois !

J’ai surveillé mon alimentation en privilégiant 3 repas sains et équilibrés par jour :

  • Des légumes verts à volonté comme le poireau, l’asperge, le brocoli, le céleri, les haricots verts, l’artichaut … qui ont drainé mon organisme
  • Une poignée d’amandes ou de noix, quelques olives, un poisson gras par semaine, une cuillère à soupe d’huile d’olive, de colza, de noix dans mes plats tous les jours pour un bon apport en acide gras essentiels comme les omégas 3 qui régulent le métabolisme des lipides
  • J’ai fortement modéré les mauvaises graisses que je pouvais trouver dans les viennoiseries, les pâtisseries, le beurre et la crème, les yaourts aux fruits allégés en sucres mais pas en graisses, les crèmes glacées, les viandes grasses, la charcuterie, les sodas et l’alcool. Même si parfois j’en avais envie.
  • J’ai complété par une cure de probiotiques pour réensemencer ma flore intestinale, vous savez, celle qui assure la dégradation des sucres, protéines et lipides non digérés.
  • J’ai augmenté ma ration de protéines en préférant la viande blanche, la volaille, le quinoa, les légumineuses et le poisson : j’ai pu mincir en conservant ma masse musculaire et en réparant les tissus lésés par l’accouchement
  • J’ai opté pour le thé vert en boissons d’encas avec quelques amandes (6) et un fruit frais entier pour les fibres (qui favorisent l’élimination, la détoxification et la satiété) et les vitamines !
  • J’ai dormi quand bébé dormait pour récupérer au mieux.

Conseil n°3 : buvez 1,5 litres d’eau par jour pour éliminer les toxines et hydrater votre corps

En effet, la grossesse entraine des bouleversements hormonaux importants dans le corps d’une femme. J’ai fait comme toute jeune maman de la rétention d’eau et ai gardé quelques temps cette sensation d’être gonflée comme un bibendum.

C’est parce que pendant ces neufs derniers mois, j’ai eu, comme vous à la même période :

  • Mon volume sanguin qui a augmenté de 30% et gorgé la muqueuse utérine, prête à alimenter le fœtus en nutriments et en eau
  • Les hormones de la gestation qui se sont alliées pour favoriser le développement de l’embryon puis du fœtus

Les responsables ?

La progestérone (« pro » = « en faveur de » et « gest » renvoyant à « gestation »), hormone de la grossesse dérivée du LDL-cholestérol sécrétée par les ovaires et ensuite par le placenta, augmente considérablement pendant la grossesse (fois 1000 !) : elle provoque, entre autres, une fuite de sodium (sel). L’eau, par osmose suit le sodium. Notre corps réagit et commande aux œstrogènes, hormones sexuelles conditionnant le cycle reproductif de la femme et sécrétés par ses ovaires, de retenir l’eau de boisson en compensation.

Ce qui nous amène à :

  • La rétention d’eau que nous évacuons les semaines suivant l’accouchement en éliminant par les urines et en transpirant
  • La constipation fréquente chez les futures mamans puisque la progestérone est une hormone relaxante (en décontractant le muscle utérin, elle a un effet myorelaxant sur le muscle intestinal qui a pour mission la progression des aliments et que l’on appelle aussi péristaltisme) : manger des fibres insolubles car elles régulent le transit intestinal (les fruits et légumes avec leur peau, lentilles, pois-chiche, les céréales complètes), boire de l’eau et avoir une activité physique permet de palier à ses désagréments.

Conseil n°4 : Marchez ou nagez 1 heure par jour

Pour stimuler la circulation sanguine et décongestionner les membres inférieurs (jambes). Et oui je me suis dit que sans exercice physique, mon corps ne redeviendrait pas tonique. Alors j’ai choisi de commencer par de l’endurance pour ne pas sautiller et fragiliser encore plus mon périnée (il faut attendre la fin de la rééducation périnéale avant de reprendre du sport intensif et avoir l’autorisation du médecin), mais avec une grande régularité et un rythme soutenu pour transpirer un peu et faire monter le rythme cardiaque pour oxygéner tous mes tissus (le corps à besoin d’oxygène pour dégrader les aliments et produire de l’énergie !).

Conseil n° 5 : faites-vous offrir une cure des massages drainants et relaxants plutôt que des nounours ou des layettes !

J’ai adoré recevoir en cadeau de naissance des cartes m’invitant à m’occuper de mon corps : je trouve cela très bienveillant de la part des personnes qui ont eu cette attention. J’ai d’ailleurs fait profiter mon fils de ces cadeaux en l’amenant lui aussi se faire masser ou nager dans les bulles : et oui, lui aussi a passé l’épreuve de la mise au monde et son corps n’en a pas été moins meurtri que le mien. Ce sont de jolis moments de douceur entre maman et bébé.

Et se passer les jambes sous de l’eau froide après chaque douche ! Quel bonheur de sentir nos vaisseaux se contracter et relancer la circulation sanguine et lymphatique : on imagine que tous les métabolismes sont accélérés ce qui produit de l’énergie en utilisant les nutriments et réserves disponibles… un peu de visualisation ne fait qu’augmenter les chances de réussite de retrouver votre ligne !

Conseil n°6 : soyez patiente car le corps met jusqu’à 2 ans pour retrouver sa morphologie originelle

J’ai retrouvé ma largeur de hanche 12 mois après mon accouchement ! Et oui, mon bassin s’était distendu, assoupli et écarté sous l’effet des hormones et du poids de l’utérus pour faire de la place pour faire sortir bébé et il faut du temps pour que la nature reprenne fasse son travail.

Jusque-là j’ai dû prendre mon mal en patience et attendre pour remettre mon jean slim préféré. Bonne nouvelle, si vous allaitez, cela prendra moins de temps.

Ah si, je suis allée chez l’ostéopathe une fois par mois pendant 6 mois (et bébé aussi) : il a travaillé sur mon corps et l’a aidé à reprendre sa forme sans les formes !

J’espère que vous avez apprécié ces conseils post-accouchement ! Appliquez-les et vous verrez que vous ressentirez un bien-être immédiat : le fait de s’occuper de soi alors même que bébé est là fait beaucoup de bien. Vous vous sentez de plus en plus belle et donc de mieux en mieux avec vous-même et par conséquent avec les autres, dont bébé et son papa ! Que du bon !

Bon courage et soyez merveilleusement bien ! Je vous le souhaite du fond du cœur.

Et si vous avez aimé cet article, je vous invite à laisser un commentaire et à me suivre sur mes pages Facebook et Instagram, Twitter ainsi que sur ma chaine YouTube !

A très vite !

Stéphanie

Merveilleusement bien avec vous aujourd’hui

Stéphanie GUIBERTEAU

Stéphanie GUIBERTEAU

Diététicienne & sophrologue psycho-comportementale, hypnothérapeute à SARE (64 - Pays Basque), en ligne @ et à domicile. Je vous accompagne vers un mieux-être corporel au quotidien, avec écoute et bienveillance. En stimulant vos ressources, vous reprenez confiance en vous : votre image corporelle s'améliore et vous devenez la personne que vous voulez être. Les outils proposés sont divers et les séances à la fois dynamiques et propices à l'introspection. Au plaisir de vous accompagner vers VOTRE solution.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Consultation en hypnose, diététique & nutrition, sophrologie et thérapie comportementale

Prendre rendez-vous