L’hypnose

L’hypnose est une technique de pédagogie et de stratégie mentale.

Emmené(e) en état modifié de conscience (état hypnotique), vous allez jouer avec vos sensations et votre imaginaire !

Le praticien suggère à votre inconscient des informations destinées à vous aider à dépasser un blocage interne qui vous empêche de changer, à ajouter de nouvelles possibilités à votre palette de ressources, à se réapproprier vos capacités à apprendre et évoluer.

L’hypnose est décrite comme très agréable et amusante par les personnes qui osent aller explorer leurs mécanismes de défenses, leurs croyances pour révéler leur potentiel. C’est un peu comme lorsque vous rêvez éveillé(e), lorsque vous contemplez une œuvre d’art ou un paysage ou encore lorsque vous lisez un livre, vous êtes absorbé(e) par les mots et plus rien ne vous perturbe.

L’hypnose a pour but d’amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements souhaités.

imaginaire et hypnose
Et le temps ralentit... hypnose et imaginaire
Histoire de l'hypnose

L'hypnose dans le temps...

Le terme « hypnose » fut employé la première fois en 1840 par un chirurgien écossais, James Braid, mais en fait, elle est présente dans de nombreuses traditions et cultures anciennes, comme en Egypte antique. La méditation, les rituels, la magie, la transe mystique en sont issus. F.A. Mesmer prétend bien plus tard, en 1778, que l’homme peut être soigné par un « fluide » naturel animal : sa vie fût rythmée par des succès et des échecs et l’hypnose connu nombre de rebondissements et d’avis controversés.

Des noms célèbres participent aux recherches en hypnose : Liébault, Bernheim, Charcot, Coué, Freud, Pavlov, Erickson. Les états modifiés de consciences sont aujourd’hui mesurés et personne ne conteste leurs effets anesthésiques en chirurgie ou encore dans la gestion de la douleur à l’hôpital.

Vos ressources internes

L’approche éricksonienne

Milton Erickson, psychiatre américain (1901-1980), surnommé le « thérapeute hors du commun », apprend à dépasser ses difficultés (dyslexie, daltonien, atteint de poliomyélite) en découvrant l’auto-suggestion.

Considéré comme le père des thérapies brèves et de la communication moderne, Erickson était un psychothérapeute ouvert et éthique.

Il utilisait tous les outils de l’hypnose pour s’adapter au sujet, partir de ses ressentis, de ses souhaits, de sa problématique, de son vécu, de ses perceptions.

Le travail hypnotique est orienté solution : vers le changement et grâce à l’action.

Chaque personne est hypnotisable : c’est au thérapeute, en une ou plusieurs séances, d’apprendre au sujet à rentrer en transe, à se sentir absorbé par les paroles du thérapeute, transporté dans un univers qui le touche émotionnellement et corporellement.

Hypnose éricksonienne
Imaginaire et hypnose pour changer positivement
Reprendre confiance en vous

Un accompagnement en hypnose

Amener la personne à se réaliser, à reprendre confiance en elle, à atteindre un objectif SUPER (Spécifique – Uniquement pour elle – Positif – Ecologique – Réalisable / réaliste) et à être autonome par rapport à celui-ci.

L’hypnose permet pour le sujet :

  • Une grande lucidité
  • De la créativité
  • Une flexibilité insoupçonnée
  • Un changement de perspective dès la 1ère séance

Encadré(e) par un praticien bien formé, bienveillant, à l’écoute, ouvert d’esprit et empathique, vous êtes en totale sécurité. Faites le bon choix pour vous.

L’hypnose est un outil efficace pour arrêter de fumer.

L’hypnose ne se substitue en aucun cas à un suivi médical, ni à une prise de médicaments prescrit par votre médecin. Elle vient en complément et seul votre médecin peut décider de poursuivre ou non le traitement. Parlez-en à votre médecin, psychologue, psychiatre.

Afin de préserver leur santé psychique, il y a une contre-indication pour les personnes atteintes de :

  • Schizophrénie, même stabilisées et soignées
  • Bipolarité
  • Psychose
  • Paranoïa
  • Epilepsie
« Rendez votre vie plus brillante »

La PNL

Notre cerveau trie et codifie les expériences vécues et les ressentis. Cet ensemble de données individuelles sont notre histoire et rassemble toutes les manières dont nous pensons et réagissons à des situations, nos automatismes.

La PNL permet donc de suivre les processus internes d’une personne afin de la guider vers la transformation d’anciennes réactions émotionnelles déplaisantes. C’est une sorte de processus éducatif ou comment apprendre à utiliser son cerveau.

Le cerveau est phénoménal ! Il apprend très vite parfois, prenez l’exemple de « la phobie, c’est un merveilleux exemple d’apprentissage. Et si vous vous intéressez à l’histoire de la personne, vous découvrez souvent qu’il a suffi d’une fois pour apprendre : il a suffi d’une seule expérience pour que la personne apprenne quelque chose parfaitement, au point de s’en souvenir toute sa vie » raconte Richard Bandler dans son livre Un cerveau pour changer.

« Être capable d’utiliser son esprit signifie être capable d’accéder à, d’organiser et d’utiliser ce que l’on possède déjà », c’est ce que l’on appelle en PNL, l’apprentissage actif.

communication et hypnose, pnl

Révélez votre potentiel

Prenez rendez-vous