fbpx

Vous avez quelques kilos à perdre qui résistent aux nombreuses tentatives de régimes ? Votre activité professionnelle vous impose un rythme de vie qui ne vous permet pas de tenir un régime sur la distance ? Vous en avez marre de tester tous les derniers régimes tendances sans jamais y trouver de résultats probants sur votre silhouette ? Et bien, je pense pouvoir apporter quelques éléments de réponse à votre problème. Suivez-moi !

Stéphanie Guiberteau de merveilleusement bien

Du régime hyperprotéiné (Dukan, Paléo) au régime hypoglucidique (diète cétogène, Low-carb, Atkins, Fricker, Scarsdale), en passant par les régimes hypocaloriques, les dissociés (Montignac, Groupes sanguins, hormonal, Hollywood), mais aussi les jeûnes, la micro-nutrition, la chrono-nutrition, Seignalet, Pritikin, méthode Line-coaching), les régimes thérapeutiques (anti-cholestérol, diabétique, hyper-tension artérielle, allergies alimentaires comme Cœliaque etc.), les régimes ciblés… c’est à y perdre son latin !

N’y aurait-il pas finalement des solutions plus simples à cet éternel problème ? Nous allons tenter de comprendre pourquoi les femmes veulent à tout prix trouver une solution miracle à la prise de poids.

 

La solitude

Photo by Trent Haaland on Unsplash

Vous vous sentez seule lorsque vous arrivez sur une plage, et votre unique préoccupation est de cacher ces rondeurs que nous ne saurions voir ? C’est un sentiment partagé par toutes les femmes, qu’elles soient rondes, minces ou maigres : aucune d’entre nous n’aimons totalement notre corps, il y a toujours une partie de nous que nous trouvons disgracieuse, pas assez ceci, trop cela … jusqu’au jour où nous tombons sur l’homme qui nous aime telle que nous sommes et nous le dit. Quel bonheur de se sentir bien avec l’image que l’on renvoie aux autres et donc à soi !

Sauf que voilà, les années, les bébés, le stress, le travail font que nous perdons nos bonnes habitudes alimentaires : repas tout prêts car plus pratiques, goûters avec les enfants, moins de sport voire plus du tout car plus le temps, moins d’aliments naturels frais de saison car impossible de faire nos courses à la fois chez le primeur, le boucher, le poissonnier et le supermarché, plus le temps de cuisiner du tout ! Et là, c’est la dégringolade.

Aimeriez-vous redessiner ces courbes qui ont séduit plus d’un homme il y a quelques années ? perdre quelques petits bourrelets par-ci, par-là ? J’entends votre « oui !!!! » tous les jours, c’est pourquoi j’ai décidé de vous confier quelques conseils.

 

Vous en avez marre des critiques de votre entourage ?

Las de recommencer éternellement une période de privation, de restriction en espérant retrouver votre poids de forme, celui dans lequel vous vous sentez à l’aise dans votre corps, en harmonie avec vous-même.

Ras le bol de s’entendre dire que si on est ronde c’est que l’on n’a pas de volonté parce que c’est faux ! Les femmes rondes ont une volonté à toute épreuve, bien au contraire, car elles vont, avec leur force de caractère et leur motivation, suivre des régimes restrictifs pendant que les copines toutes menues s’empiffrent de frites, de gâteaux et autres gourmandises sucrées-salées autant qu’elles le veulent. Il faut être déterminée pour se lancer dans des régimes compliqués à respecter lorsque l’on a une famille, des enfants, un travail, une vie sociale. Mais ce qu’elles ne savent pas, c’est que plus un aliment est évité, plus il est désirable : c’est un cercle vicieux.

Photo by Lesly Juarez on Unsplash

Si c’est votre cas, servez-vous de cette force pour dire NON à toutes ces années de contrôle et d’interdits et OUI au lâchez-prise. Faites-vous confiance !

Comment ?

 

Renouez avec vos sensations en écoutant vos signaux de faim et de rassasiement

Au cours d’un repas, si vous mangez plus que nécessaire, vous perdez petit à petit le plaisir gustatif : on parle d’aliesthésie alimentaire négative, c’est ce qui permet le contrôle quantitatif de ce que l’on consomme.

Il faut avoir faim pour prendre plaisir à manger et cela ne fonctionne qu’avec des aliments caloriques (des fruits, des légumes, des protéines végétales et animales, des acides gras insaturés comme dans les huiles végétales bio, des céréales complètes contenant des fibres etc.) et surtout pas avec des calories « vides » (dépourvues de nutriments utiles à notre organisme comme les sucreries, les sodas, les céréales raffinées ou des édulcorants intenses (additifs alimentaires chimiques donnant un goût sucré comme l’aspartame, les extraits de stévia, le sucralose etc.) ! Ces derniers produits alimentaires provoquent une accoutumance et plus vous en mangez, plus vous avez envie d’en manger. Pourquoi ?

L’hyperglycémie, qu’est-ce c’est ?

Et bien, le principe est assez simple, c’est le phénomène d’hypoglycémie réactionnelle : vous craquez pour une sucrerie à la pause, vous êtes satisfaite sur le moment, mais ensuite :

  • votre pancréas, un des organes régulateurs de la glycémie (valeur dite « normale » autour de 1 g/L dans le sang), sécrète sur le moment un pic d’insuline (l’hormone clef qui permet d’envoyer le glucose dans le foie et les muscles pour qu’il soit stocké sous forme de glycogène, de produire de l’énergie via la glycolyse – catabolisme du glucose – et de faire des réserves de triglycérides par lipogenèse dans les tissus adipeux)
  • l’insuline freine en parallèle les voies cataboliques d’élimination telles que la glycogénolyse (décomposition du glucose), la lipolyse (déstockage et décomposition des acides gras) et la protéolyse (décomposition cette fois des éléments peptidiques issus des protéines) : l’insuline est une hormone de stockage et si elle est stimulée régulièrement, la prise de poids est favorisée
  • Le problème est qu’à la longue, plus il y a d’insuline dans le sang (clef), moins il y a de récepteurs membranaires (serrure) sur nos cellules et moins le glucose peut participer aux différents métabolismes créateurs d’énergie et de masse musculaire de notre organisme. L’hormone perd de son efficacité et entraine de l’insulinorésistance, prémices du diabète.
  • Après une sucrerie, votre insuline est à son maximum dans le sang puis chute en dessous du seuil régulateur provoquant une hypoglycémie avec des sensations de vertiges, de faim, de fatigue, et c’est ainsi que vous avez à nouveau envie de cette même sucrerie : certains chercheurs osent aujourd’hui accuser le sucre blanc et ses dérivés industriels de drogue !

Pour éviter l’hypoglycémie, plusieurs conseils sont à mettre en pratique :

  • Prenez le temps de manger, mâchez, respirez, ressentez. Cela n’est possible qu’avec des aliments de qualité donc :
  • à partir d’aujourd’hui, prenez le temps de revoir votre liste de courses en éliminant le maximum de produits transformés en les remplaçant, petit à petit, par des aliments bruts. Par exemple, vous remplacez votre encas du matin traditionnellement constitué d’un gâteau sec ou d’une crème lactée riches en gras et en sucre par une petite poignée de noix et d’amandes riches en oméga 3, fibres et magnésium : c’est délicieux avec un thé vert, sans sucre naturellement !
  • Ne plus sucrer ses boissons chaudes est une habitude à prendre aussi : testez quelques jours et vous verrez que vos papilles s’accoutument agréablement à ces nouvelles saveurs. Ne remplacez surtout pas le sucre par un édulcorant qui ne vous déshabituera pas au goût sucré !

 

Et si vous ouvriez une nouvelle page de votre vie ?

Photo by Toa Heftiba on Unsplash

Le Huffington Post, dans son article du 12 février 2015, révélait que la féminité (attitude, apprêtement, séduisante, vulnérable) et un style vestimentaire moderne apparaissaient dans le peloton de tête des « 12 choses qui rendent instantanément une femme sexy » (sociologie des goûts masculins).

Alors je vous propose, en Défi n° 1, d’accepter votre corps tel qu’il est, de l’accueillir comme il vous accueille. Pour cela, révélez votre féminité !

– Mettez en valeur les parties de votre corps que vous trouvez jolies en guidant le regard des autres : relevez des lèvres bien dessinées par du rouge à lèvre en maquillant très peu les yeux voire pas du tout, accentuez une courbe avec laquelle vous êtes à l’aise et dissimulez celle que vous n’aimez pas plus que cela. Le tout avec grâce et élégance : une tenue sobre avec un accessoire design que tout le monde remarquera ou une tenue originale sans bijoux ou presque, une jupe courte avec des chaussures plates ou (mi)longue avec talons. Avoir du style, cela se travaille !

– Adoptez une posture fière, tête haute et regard franc sans trop en faire. La féminité est un doux mélange d’assurance et de vulnérabilité dont les hommes raffolent !

Faites le tri dans votre garde-robe, mettez en valeur vos plus beaux accessoires et organisez votre coin beauté afin que vous ayez envie d’y passer un peu de temps. Le fait d’avoir ses armoires bien ordonnées vous permettra d’optimiser votre temps de préparation le matin et de varier les tenues puisque vous les aurez sous les yeux et non entassées et donc froissées. Créez votre univers girly à votre goût !

Saviez-vous que la gourmandise et les petites rondeurs apparaissaient dans le « Top 10 des défauts de femme que les hommes adorent » dans une étude menée par Meetic le 25 mars 2015 ?

Votre Défi n°2 : prenez un cahier et notez tout ce que cela vous apporterait et que vous n’avez pas, si vous étiez plus mince.

Par exemple, si j’étais plus mince, je paraîtrais plus attirante aux yeux de mon homme. Posez-vous alors la question « est-ce que mon homme m’a demandé de mincir ? l’a-t-il exprimé ? »

Si la réponse est non, alors transformez cette phrase en aspect positif de votre vie de femme : « le fait d’avoir des rondeurs m’a permis de séduire l’homme le plus beau du monde, le père de mes enfants ! »

Votre petite étoile

Photo by Amy Humphries on Unsplash

On a toutes en nous une petite étoile qui veille sur nous et qui nous guide

Remettez-vous en à elle et laissez-là vous emmener vers un mieux-être. Imaginez qu’elle vous parle et vous dit avec bienveillance « tu es très belle », « ta féminité rayonne », « tes petits défauts font partie de toi », « et puis on s’en fiche de ne pas ressembler à Adriana Karembeu ! ». Et là, vous pouvez lui répondre : « et bien moi, je veux ressembler à Adriana, pas tout Adriana mais juste un peu ! les fesses par exemple, je veux ses fesses et ses jambes fines !».

Nous savons toutes que la mode impose des mensurations inatteignables et des silhouettes « Photoshop » mais il nous est permis d’admirer et de vouloir leur ressembler de manière raisonnable en connaissant son corps et ce qui est possible de faire évoluer chez soi.

Votre petite étoile peut aussi vous aider à atteindre vos objectifs en vous reprenant lorsque vous êtes tentée de manger des frites pour la seconde fois de la semaine à la cafétéria de votre travail. Et elle aura raison. Et pas seulement parce que ça va vous faire grossir mais que vous aurez assez mangé de mauvais gras (acides gras saturés qui sont susceptibles si on en abuse, de boucher vos artères !).

Et enfin, dessinez-la sur des post-it, écrivez dans votre carnet les intentions que vous lui portez et dispatchez ces post-it aux endroits stratégiques de la maison comme la cuisine, la salle de bain, à côté de votre lit pour la visualiser avant de vous endormir… là où vous pensez avoir un moment de doute sur vos capacités à réussir vos projets et vos défis.

Et laissez faire l’Univers.

Un mode de vie sain à adopter

Vous n’avez nulle envie de recommencer un de ces régimes tels que nous les avons énumérés ci-dessus alors faites évoluer vos pratiques et projetez-vous dans 10, 20 ou 30 ans. Voyez ce que vous pourriez changer pour rester en pleine forme. Ecrivez sur votre carnet, toutes les choses que vous aimeriez faire : cela vous donnera des objectifs clairs et réalisables. Et maintenant, optez pour un mode de vie qui vous ressemble tout en préservant votre santé.

Certains régimes alimentaires reflètent plus un mode de vie sain et équilibré qu’un régime restrictif

Je veux vous parler des « régimes » ancestraux comme :

  • Le régime Crétois : régime méditerranéen basé sur la consommation en abondance de légumes, fruits, légumineuses, céréales, huile d’olive, herbes aromatiques et modérée de produits laitiers, d’œufs et de poisson et très limitée de viande.
  • Celui d’Okinawa : mode de vie inspiré de l’Ile d’Okinawa au Japon où l’espérance de vie est la plus longue au monde (86 ans pour les femmes et 78 ans pour les hommes) et où il y a le plus de centenaires (400 dénombrés sur 1,3 millions d’habitants dont 86% sont des femmes), et en bonne santé ! Une partie de leur longévité est attribuée à l’hérédité, au lien social et à l’activité physique et intellectuelle. Ce régime semi-végétarien privilégie les aliments à faible densité énergétique (valeur énergétique pour 100 g). Attention aux algues si vous avez un problème thyroïdien.
  • Le régime ayurvédique: originaire d’Inde, cette diététique associe l’âme, le corps et l’esprit et vise un équilibre des trois afin de prévenir les pathologies chroniques et une vitalité en harmonie avec le cosmos. Ce régime respecte votre métabolisme et sélectionne les aliments naturels bons pour vous.
  • Californien: il est basé sur des aliments naturels non transformés, crus, peu ou pas cuisinés, pour un max de vitamines et minéraux, le tout dans des assiettes calibrées.
  • Miami: élaboré par un cardiologue américain, il privilégie des aliments de qualité : sucres à index glycémique faible donc non raffinés et bons acides gras.
  • Slim data: méthode élaborée par le Dr Yann Rougier, neurobiologiste spécialisé en nutrition, expliquant les désordres digestifs, la prise de poids et une perte de vitalité globale des hommes par une inadaptation de nos organismes à l’évolution industrielle de l’alimentation. Elle est basée sur le pouvoir de stockage de chaque aliment.

Un suivi par un-e diététicien-ne est toutefois recommandé au début de chacun de ces régimes afin de travailler sur les équivalences nutritionnelles, les possibles allergies ou intolérances à certaines herbes, épices (effet dose, nouveautés) et les adaptations à une éventuelle pathologie chronique (interactions médicamenteuses, recommandations médicales).

Photo by Brooke Lark on Unsplash

 

Pour faire simple, optez pour une assiette gourmande, esthétique, pleine de grâce et couleurs selon votre humeur !

Vous êtes le seul maître de votre corps, alors portez fièrement vos jolies courbes, avec grâce et féminité.

Et rectifiez au fur et à mesure, en prenant le temps de l’ancrage, ce qui est possible de changer en vous pour être merveilleusement bien.

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amis, je suis certaine qu’ils/elles aussi s’y retrouveront et vous pourrez échanger sur vos défis mis en place ! Tenez-moi au courant !

A très vite !

 

Sources :

« Maigrir sans régime » du Dr Jean-Philippe Zermati aux éditions Odile Jacob

Meetic – 25 mars 2015 – « Top 10 des défauts de femme que les hommes adorent »

Huffington Post – article du 12 février 2015 – « 12 choses qui rendent instantanément une femme sexy » (sociologie des goûts masculins)

 

Stéphanie GUIBERTEAU

Stéphanie GUIBERTEAU

Diététicienne & sophrologue psycho-comportementale, hypnothérapeute à BIDART et bientôt à SARE & SAINT-JEAN-DE-LUZ (64 - Pays Basque), en ligne et à domicile. Je vous accompagne vers un mieux-être corporel au quotidien, avec écoute et bienveillance. En stimulant vos ressources, vous reprenez confiance en vous : votre image corporelle s'améliore et vous devenez la personne que vous voulez être. Les outils proposés sont divers et les séances à la fois dynamiques et propices à l'introspection. Au plaisir de vous accompagner vers VOTRE solution.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Consultation en hypnose, diététique & nutrition, sophrologie et thérapie comportementale

Prendre rendez-vous