fbpx

Vous vous sentez fatigué ? Vous avez fait quelques excès en ces périodes de fêtes de fin d’année, vous avez abusé du Buzet cet été avec vos amis ? Vous êtes amené à déjeuner ou dîner régulièrement au restaurant ? Vous aimez vous faire un petit goûter très sucré en période de révisions d’examen ou en période d’hiver ?

Et vous avez envie de soulager votre foie en recherchant sur Internet (si si je vous ai vue !) un remède miracle qui vous fera perdre vos quelques kilos en une semaine sans trop d’efforts et avoir la sensation d’avoir pris soin de vous.

Et bien je pourrais vous dire que j’en ai un, si je n’avais pas de scrupules à vous faire croire n’importe quoi, mais je ne suis pas ainsi. Je souhaite établir une relation de confiance avec vous et ne vais pas vous faire de fausses promesses en vous vendant une cure de détox hors de prix alors que je peux vous dire comment aider votre foie, vos reins et vos intestins conserver leurs fonctions naturelles d’élimination et de purification, et cela pour rien du tout !

Que signifie détoxifier ?

Le Larousse définit la détoxification comme une opération physico-chimique ou métabolique par laquelle un produit perd sa toxicité donc une toxine, substance nocive pour l’organisme. Si tant d’enseignes font la promotion de cures de détox, c’est que notre corps, selon eux, a besoin d’être purgé, et donc qu’il ne fonctionne pas normalement.

Or, une personne en bonne santé nettoie tout au long de la journée son corps au travers de mécanismes bien huilés.

Comment notre corps se protège naturellement et contre quoi ?

Contre quoi notre organisme doit se prémunir au quotidien ?

La toxicité implique une substance hostile au processus biologique de vie et provoque des symptômes différents selon les sensibilités et les doses ingérées.

Elle peut provenir de l’environnement (pollution), d’une autre personne (mains sales d’un cuisinier manipulant une viande crue par exemple) ou de l’aliment lui-même.

Vous pouvez être contaminé par une substance toxique venant de la dégradation d’un aliment ou de la prolifération d’une bactérie invasive et/ou toxique et/ou pathogène.  Les agressions extérieures font de plus en plus débat sur le plan écologique et microbiologique. Les champs sont parsemés de pesticides, les animaux d’antibiotiques, l’air de monoxyde de carbone et d’ozone, les eaux de plombs et de mercure, les entreprises industrielles de polluants chimiques et les risques d’exposition à toutes ces substances font croire à un effet “cocktail” avec des conséquences dans les prochaines décennies désastreuses sur notre santé, sur le climat et sur la nature.

4 astuces pour éviter cette trop forte exposition aux pesticides :

  • diversifiez votre alimentation
  • privilégiez le local
  • optez pour l’agriculture biologique ou raisonnée pour certains aliments particulièrement traités comme les pommes, les fraises, le poivron, les poires, les épinards, les pommes de terre, la laitue, le céleri, les pêches, les cerises, le pamplemousse
  • évitez de positionner votre logement près d’un champ de culture intensive

 

Comment notre corps se protège-t-il sans que l’on ait à l’y aider ?

Lorsqu’une personne est en bonne santé, elle profite d’un nettoyage continu et naturel de son organisme via ses émonctoires que sont :

  • La peau par la transpiration
  • Le foie qui a pour rôle la détoxification de l’alcool, des médicaments, des radicaux libres et de l’ammoniac
  • Les intestins via sa flore intestinale commensale (résidente) qui gêne la colonisation de bactéries pathogènes
  • Les reins qui diluent les déchets endogènes d’origine métabolique (les substances azotées tels que l’urée, la créatinine, les ions ammonium, l’acide urique) et les déchets exogènes (venant de l’extérieur) tels que les toxines, les additifs alimentaires, les pesticides, les médicaments, afin de favoriser leur élimination (une indication : si vos urines sont claires c’est que vos reins fonctionnent correctement, sinon buvez de l’eau, et si cela persiste, consultez votre médecin !)
  • Et les poumons, à travers la respiration, expirent le dioxyde de carbone, déchet métabolique

Elle bénéficie aussi de 4 flores protectrices : cutanée, génitale, digestive et respiratoire.

6 conseils pour éviter à notre organisme d’être saturé de substances toxiques 

  • Prendre soin de sa santé, prendre soin de soi et y prendre plaisir
  • Boire suffisamment d’eau (1,5 litres par jour en eau de boisson : thé, café, eau, tisane)
  • Pratiquer une activité physique régulière : 30 minutes 3 x par semaine minimum
  • Consommer des fruits et des légumes tous les jours (voir mon article Manger sain et équilibré) pour leur apport en vitamines et préférez-les entiers pour un max de fibres (plutôt que des jus)
  • Eviter les excès d’alcool, de sucre raffiné, de gras
  • Arrêter de fumer

S’agissant de l’alimentation et de ses excès, seul un dysfonctionnement rénal ou hépatique pourrait entraîner une intoxication fulgurante de votre organisme.

 

Le citron en cure détox présente un risque pour la santé siil est pris à jeun, le matin. Intégré dans une alimentation variée et saine, le citron bénéficie de vertues antioxydante et vitaminée.

Source image : Dreamstime.com

  

5 solutions naturelles pour protéger votre organisme contre les excès

Solution n°1 : le jeûne court ou intermittent

Vous pouvez soulager votre organisme après un excès en le mettant à la diète. Le jeûne court ou intermittent est une solution idéale pour mettre au repos vos intestins et éviter qu’ils soient en permanence en train de digérer : vous dînez par exemple à 20h et vous ne mangez plus jusqu’à 12h le lendemain.

Vous pouvez faire cela une fois par semaine pour vous sentir en meilleure forme et légère : choisissez votre journée la plus tranquille et surtout pas celle où vous faites du sport ou celle où vous avez des engagements professionnels importants !

Solution n°2 : consommez des antioxydants tous les jours pour préserver les membranes de vos cellules du stress oxydant

Vous les trouverez dans les aliments riches en :

  • Vitamine C ou acide ascorbique comme les fruits (orange, citron, cassis, groseille, kiwi) et les légumes (brocolis, poivron, choux de Bruxelles, choux fleur, radis noir)
  • Vitamine E comme les oléagineux (olives, noix, graines de colza…) et les huiles végétales
  • Caroténoïdes, pigments naturels donnant la couleur rouge-orangé de la carotte crue, de la patate douce, de la tomate crue, mais aussi présents dans le chou frisé et les épinards
  • (Bio)flavonoïdes des plantes donc dans les fruits et les légumes mais aussi dans le vin rouge (à consommer avec modération : 1 verre par jour pour les femmes et 2 pour les hommes max), le lait de soja, le thé et le chocolat noir.

Attention, ne confondez pas « détoxifiant » (aide à l’élimination des toxines) et « antioxydant » (les antioxydants luttent contre la prolifération des radicaux libres qui, en excès, altèrent nos cellules par oxydation) : ils ont chacun leur rôle dans notre organisme.

Solution n°3 : réduisez votre consommation de viande et de charcuterie

Ainsi, votre foie aura moins de travail puisque c’est lui qui détoxifie l’azote en urée, et votre rein également du fait de son rôle d’excrétion.

L’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) préconise dans son dernier Plan National Nutrition Santé (PNNS 2019), une consommation de 500 g de viande par semaine hors volaille soit 70 g par jour, et 25 g de charcuterie maximum par jour soit l’équivalent de la moitié d’une tranche de jambon cuit/blanc.

 

Solution n°4 : soyez raisonnable ! et cuisinez maison !

En sachant tous les efforts à faire ensuite, vous feriez mieux d’y penser avant !

Et oui, se faire plaisir ne veut pas dire se goinfrer de biscuits apéritifs ! Privilégiez des apéros dînatoires light et gourmands avec des tomates cerises, des choux de Bruxelles crus avec une sauce légère au fromage blanc, des bâtonnets de carottes, un gaspacho l’été, une soupe froide de courgette au fromage frais en verrines l’hiver, des gressins à l’huile d’olive et aux graines de sésame, des olives, préparez un cake maison allégé, des noix de cajou non grillées non salées bio… et lorsque vous passez à table, ne faites pas d’entrée, proposez directement un bon plat mijoté ou au wok avec des légumes, du poisson, des aiguillettes de poulets, des épices ou des sauces thaïlandaises. Et l’été, pensez à la plancha !

Pour le dessert, rien de mieux qu’une belle salade de fruits ou une verrine originale avec sorbet, gâteau maison et chantilly légère maison aussi. Et oui, lorsque l’on fait soi-même, on maîtrise ce que l’on met comme ingrédients, on évite les additifs et tout le monde se régale !

Solution n°5 bonus végétal

Après avoir respecté les 4 premières solutions, et seulement après, vous pouvez faire une cure d’un mélange de plantes qui aideront vos émonctoires à éliminer, en tisanes ou en ampoules.

Le desmodium, le chardon marie, le romarin, le gingembre, le citron, le pissenlit, l’artichaut, la Sauge, l’ortie, la cannelle… et bien d’autres. Demandez conseil à votre herboriste ou bien à votre pharmacien-ne préféré-e !

Mise en garde

Avant de terminer, je vous mets en garde tout de même sur certaines pratiques ancestrales de purification sans aucun fondement scientifique ni preuve que cela marche mis à part le bouche à oreille ! La Détox est un business très lucratif ! la preuve en est des centaines de propositions commerciales mises en avant sur nos réseaux de communication et attention aux arnaques. Par exemple, la purge du côlon est un véritable danger pour votre santé car elle passe au karcher votre gros intestin en tuant certes les bactéries, mais les bonnes et les mauvaises ce qui modifie votre flore biologique et affaiblit votre système immunitaire entre autres (voir mon article Bichonnez vos intestins).

Vous avez maintenant les clés pour un corps sain et détoxifié !

A vous de jouer !

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à le partager afin que le maximum de personnes puisse en profiter ! A très vite !

Stéphanie GUIBERTEAU

Stéphanie GUIBERTEAU

Diététicienne & sophrologue psycho-comportementale, hypnothérapeute à SARE (64 - Pays Basque), en ligne @ et à domicile. Je vous accompagne vers un mieux-être corporel au quotidien, avec écoute et bienveillance. En stimulant vos ressources, vous reprenez confiance en vous : votre image corporelle s'améliore et vous devenez la personne que vous voulez être. Les outils proposés sont divers et les séances à la fois dynamiques et propices à l'introspection. Au plaisir de vous accompagner vers VOTRE solution.

2 Comments

  • Fabienne dit :

    Merci Stéphanie pour tous ces conseils!
    Prendre soin de son corps, se sentir en forme, être à son écoute.. et on revit déjà…
    J’ai hâte de connaître les prochains conseils pour continuer à s’entretenir et se chouchouter!

    • Merci pour ce gentil commentaire : on a toutes besoin d’attention et de douceur. Je suis là pour vous accompagner vers un mieux-être et je suis heureuse si cela a un impact positif sur vous. Prenez soin de vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Consultation en hypnose, diététique & nutrition, sophrologie et thérapie comportementale

Prendre rendez-vous